Langue

Pérou

Penser global, agir local

L’école José Antonio Encinas à Magdalena del Mar, dans le district de Lima au Pérou, accueille 250 élèves de l’école maternelle (5 ans) au lycée (16 ans). Son slogan est « Aprender a aprender, aprender a convivir en democracia » (Apprendre à apprendre, apprendre à vivre ensemble en démocratie). En 2013, lorsque l’école a commencé à intégrer les droits humains dans son approche éducative, les élèves ont pu identifier, débattre et résoudre les problèmes auxquels ils faisaient face sous l’angle des droits de la personne humaine.

Tout a commencé par un projet des élèves de la Classe 8 avec leur professeure Helga Bazan, qui s’est développé et est devenu une initiative à l’échelle de toute l’école. Le projet « Amis des Droits Humains » a encouragé les élèves à réfléchir aux droits humains dans la vie quotidienne, à travers des recherches pratiques et des ateliers interactifs.

peru-2

« Les élèves voient maintenant leur vie sous l’angle des droits humains, ce qui rend les problèmes mondiaux qui leur paraissaient ‘éloignés’ plus proches de leur expérience personnelle. Par exemple, lorsque les élèves ont étudié la torture, ils ont trouvé des similitudes avec le harcèlement à l’école. En faisant ce lien, ils ont vu l’importance de ne pas manquer de respect aux autres ou de ne pas les blesser. »

Helga Bazan, enseignante à l’école José Antonio Encinas

AMIS DES DROITS HUMAINS — EN ACTION!

Les élèves se sont penchés des événements qui les intéressaient dans le monde. Ils ont fait des recherches pour voir en quoi ces événements étaient liés aux droits humains. Ils ont présenté le résultat de leurs recherches et leurs opinions à leurs camarades de classe au cours d’études en groupes et d’échanges de connaissances entre eux. Ils ont aussi pris l’initiative d’élargir les discussions à leur communauté au travers d’ateliers.

Grâce à ce projet, les élèves ont commencé à mieux comprendre le concept des droits humains et comment les enjeux mondiaux sont liés et touchent leur propre vie. Ils ont aussi développé leur capacité d’agir pour la défense des droits humains, d’abord dans l’école puis plus largement au sein de leur communauté.

ÉDUCATION CONTINUE

Aujourd’hui, les élèves de l’école José Antonio Encinas continuent de s’engager pour une éducation aux droits humains. Ils identifient et réfléchissent aux problèmes auxquels ils font face, à la fois au sein de l’école et dans leur famille et communauté, dans une perspective fondée sur les droits humains, pour y apporter des solutions pratiques.

FESTIVAL du PÉROU

Les élèves de l’école José Antonio Encinas organisent chaque année une grande manifestation dans toute l’école appelée Fiesta del Peru (Festival du Pérou). La fête se déroule sur une place publique ou dans un parc et toute la communauté est invitée à y participer activement.

Depuis les premiers ateliers sur les droits humains en 2013, le Festival a présenté chaque année une nouvelle thématique en lien avec les droits humains. Les enjeux des droits de la personne humaine prennent vie au cours de pièces de théâtre, d’ateliers, de jeux et de quiz, de projets artistiques, de discussions et de débats et autres activités de sensibilisation.

2014

« Así no es, no te acostumbres »
« Ce n’est pas normal, donc ne t’y habitue pas »

Les élèves ont identifié des comportements qui sont communément acceptés mais qui constituent néanmoins des violations des droits humains tels que les châtiments corporels à l’égard des enfants, les violences faites aux femmes (agression des femmes dans la rue) ou la corruption. Les élèves ont mis en scène ces problématiques dans de courtes pièces et ont ensuite créé un espace de dialogue avec le public.

2015

« La rue est à nous »
La sensibilisation à travers l’art

Les droits humains sont enseignés à travers l’art et le dialogue avec des artistes : « Nous sommes des spectateurs qui regardons l’art, nous réfléchissons de manière critique à la qualité et à la diversité de ce qui nous est proposé, nous accédons à l’art, en tant que spectateur ou en tant que créateur et nous explorons le cadre légal qui encourage l’exercice des droits dont nous jouissons en tant que citoyens pour contribuer à la vie culturelle de notre communauté ».

2016

« Les yeux de la communauté »
Contrôle public et organes communautaires de suivi

Les élèves ont organisé des activités autour de la surveillance publique et des organes communautaires de suivi concernant les droits humains et la corruption. L’événement a coïncidé avec l’élection présidentielle et celle du congrès au Pérou, impliquant des relations constructives avec les autorités gouvernementales.

Transformer la vie : le pouvoir de l'éducation aux droits humains

Une voie vers la dignité

Qui sommes-nous ?

Pour plus d’information,
contactez-nous ici here

PARTAGER

© Soka Gakkai International 2019. Tous droits réservés.  Mentions légales